Les 14 causes de la mauvaise haleine (et les solutions naturelles pour s’en débarrasser)

Les 14 causes de la mauvaise haleine (et les solutions naturelles pour s’en débarrasser)

Les bienfaits de la vitamine D pour notre organisme Vous lisez Les 14 causes de la mauvaise haleine (et les solutions naturelles pour s’en débarrasser) 9 minutes Suivant Compléments Alimentaires pour des Cheveux en Pleine Santé

Pas facile de dire à quelqu’un qu’il a une mauvaise haleine. Encore moins se l’entendre dire. La mauvaise haleine reste un sujet sensible, pour autant elle ne doit pas vous pourrir la vie !

La moitié d’entre nous souffre de manière chronique ou occasionnelle de mauvaise haleine, connue également sous le nom médicale d’halitose. Gênante pour la vie sociale ou le couple, cette odeur incommodante est en revanche souvent inoffensive.

Dans la grande majorité des cas, ce n’est rien d’autre que des bactéries qui se régalent avec les résidus alimentaires coincés entre nos dents, sur nos gencives et notre langue. Ce petit festin engendre des composés volatils sulfurés, autrement dit la fameuse haleine de poney !

Reste à savoir pourquoi chez certains ces bactéries s’amusent à festoyer dans leur bouche. Et surtout comment y remédier.

1. LE JEÛNE NOCTURNE

Après une nuit de sommeil, la majorité d’entre nous se réveille avec une mauvaise haleine. Ce phénomène tout à fait normal s’explique par le jeûne nocturne.

Grâce à lui, nos cellules se détoxifient, se régénèrent et se réparent. Le hic, c’est que cette activité génère des corps cétoniques qui dégagent une vilaine odeur.

==> Pour plus d’infos sur le jeûne intermittent, lisez notre article Les 8 atouts du jeûne intermittent.

Notez que ces corps cétoniques ne sont pas les seuls responsables de la mauvaise haleine matinale. Il faut y ajouter l’assèchement de la bouche.

Durant la nuit, nous produisons en effet moins de salive. Or, c’est elle qui contribue à éliminer les bactéries et autres débris alimentaires présents sur la langue, la gencive et les dents.

Les agents pathogènes en profitent alors pour faire la fiesta et prospérer dans la cavité buccale. C’est ainsi que l’on se réveille avec une accumulation de bactéries et cette affreuse odeur.

SOLUTION 

Avec une bonne hygiène bucco-dentaire, cette mauvaise haleine matinale s’efface très bien. On peut également l’atténuer en s’hydratant avant de se coucher et au réveil. 

2. UNE RESPIRATION AVEC LA BOUCHE

La respiration (inspiration et expiration) par la bouche inhibe la production de salive, entraîne une sécheresse et, par conséquent, la prolifération de bactéries. 

SOLUTION 

Prenez conscience de votre respiration. Quand vous le pouvez, respirez profondément par le nez. Non content d’agir sur la mauvaise haleine, cela renforce le diaphragme et les muscles de la cage thoracique. Efficace contre la mauvaise haleine, c’est aussi une très bonne technique relaxante. 

3. LES ALIMENTS MALODORANTS

Notre haleine reflète ce que nous mangeons. Une évidence ! Et là, l’oignon, l’ail et les épices gagnent la palme. Mais ils ne sont pas les seuls responsables. Il faut y ajouter les légumes crucifères comme les choux, les choux-fleurs et les brocolis.

Non content d’alimenter une mauvaise haleine, ces aliments riches en soufre et raffinose (sucre) peuvent engendrer des flatulences (malodorantes) et des ballonnements.

SOLUTION

Lavez vos dents après chaque repas. Autre possibilité, mâchez du chewing-gum sans sucre. Veillez juste à ne pas dépasser les 10 minutes, sous peine de provoquer des ballonnements en raison d’une absorption trop grande d’air et de salive.

Et si vous souhaitez opter pour une solution plus naturelle, mâchez des graines de cardamome, de fenouil ou d’aneth.

4. LE TABAC DONNE MAUVAISE HALEINE

Fumer augmente non seulement la quantité de composés odorants (nicotine notamment), mais assèche également la bouche. Ce qui ouvre la porte à de nombreuses bactéries.

SOLUTION

Buvez beaucoup d’eau. Brossez vos dents quand vous avez beaucoup fumé. Évitez également l’association avec l’alcool et le café. En effet, l’alcool assèche la bouche, quant au café, son acidité est très appréciée des bactéries.


Enfin, même si c’est une évidence, arrêter de fumer reste la solution la plus avantageuse à long terme pour votre santé en général.

5. CERTAINS MÉDICAMENTS

La prise de certains médicaments peut engendrer une diminution de la production de salive (notamment antidépresseur, antihistaminique) et ainsi provoquer une mauvaise haleine.

SOLUTION

Surtout, n’arrêtez pas votre traitement. Parlez-en avec votre médecin. Veillez à une bonne hygiène bucco-dentaire. Intégrez dans votre routine, le brossage des dents et de langue. Cela éliminera les bactéries responsables de l’halitose. Ajoutez-y des bains de bouche avec des produits adaptés.

6. UN NEZ BOUCHÉ

Avec une allergie, une sinusite ou encore un rhume, il y a une accumulation de mucus dans les sinus. Ce liquide malodorant s’écoule au fond de la gorge où, associé à l’air expiré, il transmet cette vilaine odeur à haleine.

Sans oublier que la respiration par la bouche réduit la production salivaire, qui entraîne un dessèchement de la bouche, aggravant ainsi la mauvaise haleine.

SOLUTION

Hydratez-vous durant la journée, idéalement avec des boissons chaudes. Dégagez vos sinus avec spray nasal à l’eau de mer ou du sérum physiologique. Si les symptômes persistent, consultez votre médecin.

7. UN RÉGIME PAUVRE EN GLUCIDES

Les personnes qui suivent un régime cétogène ou tout autre régime faible en sucre et riche en protéines sont sujettes à l’halitose, surtout les premiers jours. Cette odeur s’explique par la digestion des protéines dans l’estomac, qui donnent une odeur soufrée à l’haleine. Mais également par l’entrée métabolique en cétose, à savoir l’utilisation des graisses comme énergie.  

==> Pour plus d’infos sur le régime cétogène et son effet brûle graisse, lisez notre article Le régime cétogène enfin reconnu par la science !

SOLUTION

Cette mauvaise haleine typique (connue sous le nom de keto breath) est un signe positif qui disparaît avec le temps. Pour autant, vous n’avez pas à subir ce désagrément. Un conseil, buvez beaucoup d’eau. Si besoin, prenez des pastilles sans sucre.

8. UNE MAUVAISE HALEINE À CAUSE DES DENTS

Une mauvaise hygiène bucco-dentaire contribue à une vilaine haleine. Les résidus alimentaires se logent dans les interstices de vos dents, laissant la place à une prolifération de bactéries qui décomposent ces aliments.  

Il en va de même de la plaque dentaire et du tartre qui, rappelons-le, entrainent des caries et une inflammation de la gencive, qui sont elles aussi responsables d’halitose.

SOLUTION

Brossez-vous régulièrement les dents et la langue. Sans oublier les visites de contrôle chez le dentiste.

9. LES APPAREILS DENTAIRES

Les appareils orthodontiques et les prothèses ne manquent pas d’endroits plaisants pour les bactéries qui se régalent des restes d’aliments.

SOLUTION

Une bonne hygiène bucco-dentaire (brossage et fil dentaire) est essentielle. De temps à autre, un bain de bouche à base d’antiseptique. Si vous avez une prothèse dentaire amovible, pensez à la nettoyer avec une brosse adaptée.

10. L’ALCOOL

L’alcool n’hydrate pas, il déshydrate. Avec ce type de boisson, la bouche s’assèche et produit une mauvaise haleine. Notez qu’il en va de même des bains de bouche avec alcool qui sur le long terme ont le même effet déplaisant.

SOLUTION

Buvez de l’eau entre chaque verre d’alcool. Cela vous hydrate et, en bonus, évite la gueule de bois !

11. LE RGO

Le reflux gastro-œsophagien (RGO) est une remontée dans l’œsophage du contenu de l’estomac (acide gastrique, bile, aliments non digérés).

Ce qui occasionne une acidification de la bouche propice aux développements des bactéries, responsables de la mauvaise haleine.

SOLUTION

La mauvaise haleine n’est que la conséquence du RGO, il est donc essentiel de traiter la cause de ces remontées acides. Quoiqu’il en soit, évitez les aliments épicés, l’alcool, le café et les boissons sucrées. Favorisez les fibres, l’eau plate et certaines infusions (mélisse, graines de fenouil, angélique).

12. LES MAUX DE GORGE

Les infections bactériennes, les allergies et autres maladies qui provoquent une accumulation de mucus malodorant dans la gorge causent une mauvaise haleine.

SOLUTION

Adoptez un traitement (antibiotique, gargarisme) en fonction de la cause.

13. UNE MAUVAISE SANTÉ INTESTINALE

Une mauvaise haleine peut vous alerter d’un dysfonctionnement du microbiote intestinal, à savoir la prolifération de bactéries indésirables au détriment des bonnes.

Or, un microcosme bactérien équilibré est essentiel notamment pour un métabolisme actif, une bonne immunité et l’équilibre des hormones.

==> Pour plus d’infos sur le microbiote, lisez notre article Pourquoi le microbiote intestinal est essentiel pour maigrir ?

SOLUTION

Pour lutter contre la mauvaise haleine, réensemencer votre microbiote avec des probiotiques et des prébiotiques. Vous les trouvez en compléments alimentaires, ou dans l’alimentation (produits fermentés comme le yaourt, le levain et le kombucha).

14. DES DÉFENSES NATURELLES AFFAIBLIES

Toujours en alerte, le système immunitaire protège l’organisme contre les virus et les bactéries.

S’il vient à s’affaiblir, il laisse passer les agents pathogènes. Résultat, vous souffrez de rhumes à répétition, d’infections (gingivite, sinusite, mycoses…), de troubles digestifs, vous manquez de tonus, vous développez des allergies… autant de causes possibles à une mauvaise haleine.

SOLUTION

Pour un bon système immunitaire, il est essentiel d’adopter des règles de vie saine : manger diversifié, bien dormir, pratiquer une activité physique ou encore apprendre à gérer son stress.

AVALER CES BACTÉRIES EST MIEUX QUE DES IMPLANTS DENTAIRES

Cela peut paraître étonnant, mais c’est prouvé par la science…

Selon un chercheur de l’Université de Harvard, avaler ces bactéries récemment découvertes permet de résoudre bon nombre de vos problèmes dentaires : du saignement des gencives au pourrissement des dents, en passant par la mauvaise haleine et les caries.

Ces bactéries à l’efficacité extraordinaire renforcent notamment votre émail (la couche extérieure de vos dents)…

Ce qui les rend beaucoup plus fortes qu’une dent normale.

C’est un peu comme si vous aviez un bouclier en titane contre les caries, les infections gingivales et l’érosion de l’émail. 

Certains disent que leurs dents sont plus fortes aujourd’hui qu’elles ne l’ont jamais été…

Cliquez ici pour découvrir à quel point c’est simple d’obtenir ces bactéries, et de commencer à restaurer vos dents dès aujourd’hui. 

Les 14 causes de la mauvaise haleine (et les solutions naturelles pour s’en débarrasser) Santé, Énergie et tonus Prodentim Blog Banner 01B